Union des Groupements Féminins « Ce Dwane Nyeee » (UGF/CDN)

Filière KARITE

Burkina Faso

Date de fondation : 1996

Lieu : Réo, province du Sanguié, région du Centre-Ouest, Burkina Faso

Nombre de membres : 3300

Produits : Karité

Labels : ESR Ecocert et Agriculture Biologique

Sitewww.facebook.com/UGF.CDN/

En quelques mots ...

Renforcer la production de beurre de karité de qualité et protéger les ressources naturelles.

1/3
L'UNION :

 

L’union des Groupements Féminins « Ce Dwane Nyee » (UGF/CDN), compte 44 groupements, ce qui représente environ 3300 membres, uniquement des femmes. Elle s’est engagée depuis 1996 pour le soutien des femmes de la région du Centre-Ouest du Burkina Faso dans le développement de la filière karité. Elle s’investit dans l’organisation de la production, de la transformation et de la commercialisation du karité et de ses produits. La production de karité est biologique, et l’union a obtenu la certification commerce équitable en 2011, par le label Ecocert Equitable. 

 

LE KARITE :

La zone du projet, la province du Sanguié, comporte beaucoup de forêts classées, dans lesquelles le karité est abondant. La récolte des amandes de karité est une activité traditionnelle dans la région du Centre-Ouest, et est pratiqué essentiellement par les femmes. Celles-ci étant souvent défavorisées (faible taux de scolarisation et analphabétisme important), cette filière représente généralement leur seule source de revenus. Mais aujourd’hui, la production de karité est en baisse : on constate en effet une baisse de la productivité, due au vieillissement des arbres et à la dégradation de l’environnement (climat, sols, etc.). Il existe aussi une forte pression sur les ressources forestières qui menace les arbres de karité, ceux-ci étant illégalement abattus afin de fournir du bois de chauffage aux centres urbains.

 

LE PROJET :

Le projet de l’UDF/CGN, financé dans le cadre du programme EQUITE, a pour objectif d’améliorer la situation des femmes de la région, tout en préservant les forêts qui abritent aujourd’hui le karité.


•  Une action visant à augmenter la quantité et la qualité du beurre de karité produit sera menée. Elle comprend l’acquisition de petits matériels permettant de faciliter la tâche de collecte, ainsi que des temps de formation des collectrices, afin d’améliorer et d’homogénéiser la qualité finale du beurre produit. Cette action permettra d’assurer une certaine qualité et quantité aux acheteurs, et donc de sécuriser le revenu des collectrices et transformatrices du karité.


• La sauvegarde des ressources naturelles étant essentielle pour la filière karité, tout un panel d’activités seront menées afin de mettre en place des pratiques de production plus respectueuses de l’environnement. Des formations sur des techniques d’agroforesterie, ainsi qu’un accompagnement sur leur mise en place sont prévus. Ce volet comprend aussi l’acquisition de foyers améliorés innovants pour les groupements, permettant d’économiser 59% de la consommation de bois nécessaire pour la production de beurre de karité, et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre. 
Un parc à karité sera aménagé, afin de renouveler les arbres dans une zone protégée et d’en sécuriser l’accès aux collectrices.


• Une action sur le renforcement des capacités de l’Union en matière de commercialisation d’une part, et de gestion et de gouvernance d’autre part est prévue dans ce projet. Cela passera également par la formation des leaders de l’union dans la gestion comptable et administrative, ainsi que dans les techniques de marketing et de commercialisation. Un appui sera fourni à l’union dans la prospection de nouveaux marchés. 

RÉSULTATS ATTENDUS :
  • Les 10 groupements sont équipés en petits matériels (torréfacteurs, filtres, protections individuelles, etc.) et en foyers améliorés.

  • 10 ha de parc à karité sont aménagés.

  • Au moins deux prospections commerciales sont effectuées (Ghana et Ouagadougou).

  • 30 membres de l’union sont formés en techniques de gestion et de marketing.

Un programme mené par :

avec le soutien de :