Coopérative des productrices de beurre de karité de Zantiébougou (COPROKAZAN)

Filière Karité

Mali

Date de fondation : 2005

Lieu : Commune de Zantiébougou, Province de Sikasso, Mali

Nombre de producteurs-trices : 1562

Produits : Karité

Labels : Fairtrade Max Havelaar, Agriculture Biologique

Site internetwww.coprokazan.org

En quelques mots ...

Améliorer la gestion durable des ressources naturelles et  la commercialisation de beurre de karité de meilleure qualité.

1/6
LA COOPÉRATIVE :

 

La Coopérative des productrices de beurre de karité de Zantiébougou (COPROKAZAN) rassemble aujourd’hui 1562 membres (à 98% des femmes) qui collectent et transforment le karité, sur la commune de Zantiébougou. La coopérative se positionne sur les marchés équitables avec le label Fairtrade Max Havelaar.

 

LE KARITÉ :

La commune rurale de Zantiébougou se situe dans la région de Sikasso, à l’extrême Sud du Mali. L’exploitation forestière constitue l’une de ses principales activités économiques, et le karité constitue la principale source de revenus des femmes. Mais la ressource est menacée par plusieurs paramètres : feux de brousse fréquents, coupe des plants de karité pour fournir du bois de chauffe, etc. De plus, le karité est un produit bien prisé sur le marché international. Le projet de la COPROKAZAN vise donc à protéger cette ressource en karité et à l’exploiter de manière durable afin d’augmenter et de stabiliser le revenu des productrices et transformatrices.

 

LE PROJET :

Le programme EQUITE finance le projet de la CORPOKAZAN, et va ainsi les appuyer dans leur développement économique et social.


• Un des principaux axes du projet est le renforcement des capacités organisationnelles et de gestion de la coopérative. Cela passe par de la sensibilisation et des formations aux membres et responsables à la vie associative, aux techniques de leadership et de gestion administrative et comptable. Cet axe transversal permettra de pérenniser les actions d’investissement du projet, en garantissant une bonne gestion des différentes ressources.


• Un autre axe important est l’augmentation de la production et de la commercialisation du beurre de karité. Cela passe tout d’abord par l’acquisition de petits matériels permettant d’améliorer la qualité du beurre, ainsi que par la formation des transformatrices sur les techniques de collecte, stockage et transformation les plus adaptées. De plus, un aspect sur la formation des responsables sur les techniques marketing est prévu, en parallèle avec des actions de recherche d’emballages plus adaptés, de prospection de marché, et de participation à des foires promotionnelles. Cela permettra donc de trouver de nouveaux débouchés commerciaux, et donc d’améliorer les revenus de la coopérative.


• Le troisième axe porte sur la préservation de la biodiversité, à travers des actions de reboisement, de formation et sensibilisation des productrices sur les techniques d’agroforesterie, ainsi que de mise en place d’un compost, avec les déchets de production. Ce dernier axe assure ainsi une durabilité environnementale.

RÉSULTATS ATTENDUS :
  • 25 membres de la coopérative sont formés en gestion administrative.

  • 500 membres de la coopérative sont formés sur les techniques de collecte et traitement des amandes de karité.

  • La coopérative participe à 3 foires commerciales.

  • 50 hectares de parcs à karité ont été reboisés.

  • 50 producteurs sont formés sur des pratiques agro écologiques.

Un programme mené par :

avec le soutien de :