• Commerce Équitable France

La sélection des projets de coopératives équitables ouest-africaines se poursuit

Mis à jour : juil. 9

Courant juin, les expert·e·s du Comité de sélection du Programme Équité se sont réuni·e·s à plusieurs reprises pour procéder à l’instruction de 93 projets de transition écologique et sociale portés directement par des coopératives ouest-africaines certifiées de commerce équitable. 34 projets ont été présélectionnés.

Les premiers comités de sélection du programme Équité se sont donc déroulés au cours du mois de juin 2020, sur la base des projets reçus dans le cadre des 2 appels à projets suivants :

- "Filières équitables, innovation et transition agroécologique et sociale en Afrique de l'Ouest"

- "Cacao équitable, innovation et transition agroécologique et sociale en Côte d'Ivoire"

Sur les 93 propositions de projet reçues en provenance des 6 pays d’Afrique de l’Ouest partenaires du programme EQUITE, ce sont au total 34 propositions de projets de transition agroécologiques portées par des coopératives qui ont été présélectionnées et feront prochainement l’objet d’un appui pour l’élaboration d’un projet final.


Elles sont originaires en grande majorité de Côte d’Ivoire (29%), du Burkina Faso (29%) et du Ghana (24%), mais aussi du Mali, du Togo et du Bénin.








Ces 34 projets portent en majorité sur la filière cacao (44% des projets), la filière karité (23%) et la filière fruits (23%). Quelques projets portent également sur la filière anacarde (8%) et la filière artisanat (3%). Plusieurs projets portent sur de nouvelles filières qui sont particulièrement porteuses dans la sous-région : il s’agit notamment de la filière ananas et de la filière noix de coco.



La sélection des projets est réalisée par un comité de sélection, composé de représentants de la maîtrise d’ouvrage du Programme Équité et de 6 expert·e·s indépendant·e·s :

Une experte sur les questions de genre (point focal genre au sein de la GIZ en Côte d'Ivoire), un expert sur la filière karité (directeur de projet au sein de la Global Shea Alliance au Bénin), un expert sur l’agroécologie en zone sahélienne (directeur fondateur de l'Association pour la Recherche et la Formation en Agro-écologie au Burkina Faso), un expert sur les questions de transformation et de qualité (Directeur d’Industries Partenaires Développement au Burkina Faso), un expert sur les organisations de producteur·rice·s (secrétaire exécutif du ROPPA) et un expert sur la filière cacao (directeur de recherche au Centre National de Recherche Agronomique en Côte d'Ivoire).

Un programme mené par :

avec le soutien de :