• Commerce Équitable France

Le karité comme vecteur de transition écologique : l’ambition de la coopérative ASY au Burkina Faso

Mis à jour : juin 10

Le réseau d’organisations de femmes collectrices et transformatrices ASY vise à réduire l’empreinte environnementale de la production de plants de karité et de moringa et restaurer les écosystèmes dégradés.


Gérés durablement, les parcs à karité ont de nombreuses vertus pour répondre aux défis de la préservation de la biodiversité, de la juste rémunération des producteur·ice·s et de l’émancipation économique des femmes. En ce sens, le réseau ASY, soutenu par le programme Equité, encourage l’usage de méthodes d’exploitation et de gestion durable des plants de karité, via la production du beurre de karité biologique.


ASY souhaite réduire l’utilisation du bois de chauffe par la mise en place d’un dispositif de valorisation des résidus de production du beurre de karité. Ce dispositif est composé d’un bac à décantation et d’une briqueteuse qui transforment ces résidus en combustibles, substituant l’utilisation du bois de chauffe. Aussi, le développement d’une ferme de production de plants de moringa leur permettra de diversifier leurs revenus. Cette plante originaire d’Inde et du Sri Lanka, est particulièrement prisée par les burkinabés pour ses vertus nutritives, thérapeutiques et cosmétiques.


Finalement, ces différentes activités répondent aux objectifs de transition écologique des modes de production et de transformation, promeuvent l’entreprenariat des femmes, et améliorent les dispositifs de traçabilité.



Pour en savoir plus sur l’association et le projet : https://www.facebook.com/Ong.ASY/


41 vues0 commentaire