• Commerce Équitable France

Les innovations paysannes au service de la transition agroécologique

Mis à jour : sept. 10

Au cours de l’été, les 7 premiers projets, qui bénéficieront d'un soutien du Programme EQUITE, ont été sélectionnés. Ces projets, qui sont portés et seront directement mis en oeuvre par des organisations de producteur.rice.s ouest-africaines certifiées de commerce équitable, sont porteurs d'innovations paysannes en capacité d'accompagner la transition écologique et sociale en Afrique de l'Ouest.


Les projets retenus par le Programme Equité sont portés par des coopératives basées au Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana, impliquées sur les filières cacao, karité, artisanat, anacarde et fruits (mangue principalement).


Caissons de fermentation du cacao, coopérative SCEB

Dans la filière cacao, plusieurs coopératives prévoient de mettre en place le géo référencement des parcelles en lien avec les aires protégées, afin d’améliorer la traçabilité des produits, et de monitorer la déforestation (coopérative SCEB par exemple). Elles prévoient aussi l'amélioration de la qualité du cacao, à travers une meilleure gestion de la fermentation via la généralisation de l'utilisation de caissons de fermentation en bois (voir photo). Ces caissons permettent notamment d'homogénéiser la fermentation du cacao, pour atteindre une meilleure qualité organoleptique.

Face aux difficultés qu'ont les coopératives à accéder aux produits de traitement biologiques en Côte d'Ivoire, les coopératives SCEB et CAMAYE prévoient de mettre en place des unités de fabrication locale de bio-intrants, pour permettre aux producteurs d'opérer à moindres coûts la conversion vers l'agriculture biologique.


Dans la filière karité, les coopératives soutenues entendent généraliser la gestion communautaire des parcs à karité, à travers la mise en place systématique de conventions territoriales associant les collectrices de noix, les pouvoirs coutumiers et les communautés locales (FENABE).


Sur les filières fruits et anacarde, les coopératives souhaitent améliorer leurs processus de transformation, et diminuer jusqu'à 60% leur consommation énergétique de gaz butane grâce à l'utilisation d'un séchoir à vapeur et d'un four à pyrolyse pour le séchage de la mangue (COOPAKE), ou l'utilisation de l'énergie solaire pour alimenter les séchoirs de mangue (Association TON).


Des activités communautaires de sensibilisation sur les dangers des pesticides et la pollution plastique sont prévues par l'Association TON au Bukina Faso. Trade Aid Integrated, association impliquée sur la filière artisanat au Ghana, prévoit de recycler des déchets plastiques et végétaux pour la confection de nouveaux objets comme des paniers.


Présidente de l'association des femmes de la coopérative CAYAT

De nombreux projets visent l’égalité des genres : des activités génératrices de revenus, comme la fabrication de savon à base de beurre de karité et l'apiculture biologique (UGF-CDN) seront expérimentées ; des techniques de teinture et tannage plus respectueuses de la santé des artisanes et de l'environnement seront testées au Ghana (Trade Aid Integrated).


Rendez-vous dans quelques semaines pour connaître les autres projets d’OP sélectionnés !

83 vues

Un programme mené par :

avec le soutien de :