Création du collège « commerce équitable » de l’AOPP Mali: interview d’Adama Traoré N’Tyo, chargé de programme à l’AOPP et de Bintou Kanté, membre du collège « commerce équitable » de l’AOPP

 

Pouvez-vous, en quelques mots, nous dire ce qu’est l’AOPP Mali et quelles sont ses missions ?

 

ATN : L’AOPP est l’Association des Organisations Professionnelles Paysannes.

 

Créée en 1995 au Mali, avec à l’origine une vingtaine d’organisations

paysannes, elle en compte aujourd’hui près de 250, réparties dans tous le pays. Elle a pour principales missions la défense des intérêts des OP membres dans la mise en place des politiques agricoles, économiques et sociales du pays, la représentation des membres à l’échelle nationale et l’accompagnement de la professionnalisation des membres  sur le plan technique et organisationnel.  

 

 

 

 

Pourquoi a-t-il été décidé de créer un collège « commerce équitable » au sein de l’AOPP ?

 

ATN : L’AOPP est une plateforme regroupant différentes organisations professionnelles agricoles. Elle a mis en place des commissions spécialisées dans différentes filières (coton, mangue, sésame, karité, anacarde, fonio, artisanat,  etc.). Dans ce même cadre l’AOPP est porteur d’une initiative africaine lancée par les chefs d’Etat africains pour mettre en place  des projets pilotes sur « l’Institutionnalisation de l’Initiative Agriculture Ecologique et Biologique dans les programmes de Développement et d’investissement des pays membres ».  

 

BK : C’est au cours d’une rencontre entre 7 organisations de producteur.rice.s certifiées « commerce équitable » (FENABE, l’ULPKD, NKOSA K.WA, ULPKS-Yiriwasso, USCPMY, COPROKAZAN, REMATRAC-Bio), que l’idée d’adhérer à l’AOPP nous est venue. Nous souhaitions redéfinir notre relation avec les autorités locales, pérenniser notre structure et devenir un acteur reconnu du commerce équitable au Mali. Suite à cela nous avons organisé une rencontre avec les représentants élus de l’AOPP pour officialiser l’adhésion de notre organisation au sein de la plateforme existante et créer une commission spécialisée « collège commerce équitable » regroupant tous les acteurs certifiés du commerce équitable au Mali.

 

 

 Qu’est-ce que les organisations de producteur.rice.s certifiées « commerce équitable » et la thématique « commerce équitable » peuvent apporter de positif au sein de l’AOPP ?

 

ATN : Les organisations de producteurs certifiées « commerce équitable » et la thématique « commerce équitable » apportent une certaine visibilité à l’AOPP. La structuration du commerce équitable permettra au pays d’obtenir une reconnaissance au-delà de ses frontières. Enfin, la construction d’un réseau solide donnera un poids important aux actions de plaidoyer et contribuera à terme à l’amélioration du revenu des producteurs.  

 

BK : Nous comptons participer au développement de l’AOPP de plusieurs façons : premièrement en contribuant au renforcement des capacités des membres sur le lobbying et le plaidoyer, en participant aux différentes foires régionales, nationales et internationales (FEBAK, SIAGRI, FIARA, SIAP etc.) et en

 

formant les responsables du collège sur la vie coopérative (rôles et responsabilités). Nous comptons ensuite organiser et  institutionnaliser une foire nationale de présentation du collège équitable et de promotion des produits de commerce équitable pour enfin sensibiliser les OP membres sur le travail des enfants et organiser des tables rondes avec les décideurs politiques et administratifs.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Choisissez un thème
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Un programme mené par :

avec le soutien de :