MALI : 1ère Journée Malienne du Commerce Equitable

 

 

Le 29 janvier 2019, la première Journée Malienne du Commerce Equitable s’est tenue à Bamako au mémorial Modibo Keita afin de sensibiliser les consommateur.rice.s malien.ne.s à un mode de consommation plus durable, d’augmenter les ventes de produits du commerce équitable et d’influencer les décideur.se.s politiques en faveur d’un plus grand soutien technique et financier au secteur du commerce équitable.

 

Cette journée a réuni 295 participant.e.s d’horizons variés : membres d’organisations de producteur.rice.s, conseiller.re.s et secrétaires généraux de ministères, élu.e.s territoriaux, chef.fe.s d’entreprise, représentant.e.s d’association de défense des consommateur.rice.s, etc. De nombreux médias étaient également présents : Télévisions (ORTM, TM2, Chérifla TV, Renouveau TV, Nieta TV, Africable télé, Maîssa TV) ; Radio (chaîne2) ; sites internet (Malijet, Maliweb, Kati 24, Mali kura…).

 

Au cours de la journée, deux thématiques prioritaires ont été abordées :

  • Les valeurs et les atouts du commerce équitable en tant que partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect dans une perspective d’équité.

  • Le commerce équitable, véritable levier de renforcement du pouvoir économique, social et politique de la femme.

 

 

 

Alors que cette journée a été présidée par le ministre de l’Agriculture, le Dr Nango DEMBELE, de nombreuses demandes politiques ont été formulées et adressées aux différents ministères présents :

  • L’institutionnalisation de la journée malienne du commerce équitable en partenariat avec les pouvoirs publics.

  • Une reconnaissance officielle de la certification équitable ainsi qu’un renforcement des dispositifs d’appui des organisations de producteur.rice.s dans leurs démarches de labellisation et de commercialisation.

  • La préservation du couvert végétal à travers la mise en place d’un numéro vert d’alerte et une meilleure collaboration entre les producteur.rice.s et les services techniques de l’Etat.

  • L’adoption de mesures visant à fluidifier le transport routier des produits agricoles.

  • Le soutien public à de la recherche – action visant à créer des dispositifs techniques de production et de transformation de produits agricoles à faible impact environnemental.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Choisissez un thème
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Un programme mené par :

avec le soutien de :