Union des Producteurs de Mangues Biologiques de la Région de Hauts-Bassins (UPROMABIO-HBS) 

Filière FRUITS

Burkina Faso

Date de fondation : 2008

Lieu : Bobo-Dioulasso, Région des Hauts-Bassins, Burkina Faso

Nombre de membres : 45

Produits : Mangue

Labels : Fairtrade Max Havelaar et Agriculture Biologique

En quelques mots ...

Augmenter la quantité et améliorer la qualité sanitaire et environnementale de la production de mangues séchées.

1/5
LA COOPÉRATIVE :

 

L’Union des Producteurs de Manques Biologiques de la région des Hauts-Bassins (UPROMABIO-HBS) regroupe 45 ménages de producteurs et productrices de mangues (environ 40% de femmes). Elle emploie également 350 femmes, qui travaillent dans les unités de séchage de mangues. L’union est impliquée dans une démarche bio et équitable (label Fairtrade Max Havelaar) depuis sa création, en 2008.

 

LA MANGUE :

La mangue est une des filières les plus porteuses au Burkina Faso, de par son fort potentiel commercial à l’exportation, et a été identifiée par le gouvernement burkinabé    comme une production stratégique. Cependant, cette filière est face à de nombreuses contraintes, parmi lesquelles on peut citer : la faible productivité des exploitations, l’éloignement de celles-ci avec les centres de transformation ou de conditionnement qui augmente les pertes post-récoltes, la faible capacité de production de ces centres, ou encore la difficulté d’accès aux marchés et à l’information commerciale par les coopératives.

 

LE PROJET :

Le projet de l’UMPROMABIO-HBS, financé dans le cadre du programme EQUITE, vise à améliorer les conditions de vie des producteurs membres, en tentant de résoudre les problèmes précédemment cités.

 

  • Le projet vise à augmenter la production de mangues fraîches, par la mise en place de techniques de production durables et agro-écologiques. Cela passe par une formation des producteurs aux différentes pratiques agricoles durables, via l’installation d’une école-verger, la formation et mise en place d’une équipe spécialisée dans l’entretien des vergers, et la réhabilitation de certains vergers par l’application de mesures appropriées. 

  • L’amélioration de la qualité des mangues séchées s’effectuera à travers l’acquisition de petits matériels, des sessions de formation des employés aux normes sanitaires, et par l’acquisition de séchoirs qui seront installés à proximité des producteurs, et ayant une meilleure capacité de transformation et un meilleur rendement énergétique. Cette action permettra d’accroître la production de l’union et d’en améliorer la qualité, et donc d’augmenter les revenus de l’union et de maintenir des emplois.

  • Le projet porte aussi sur l’amélioration des capacités de l’union sur les aspects commerciaux. Il sera mis en place de sessions de formation sur la gouvernance de l’union, un gestionnaire sera recruté, des outils pour faire de la prospection seront créés (site Internet, mission de prospection commerciale, etc.) Cela permettra à l’UPROMABIO de rechercher de nouveaux acheteurs, et donc d’augmenter le revenu des producteurs.

RÉSULTATS ATTENDUS :
  • Un verger-école est mis en place et permet la formation de tous les membres sur les techniques de production durables.

  • 9 séchoirs sont installés dans l’unité de séchage de mangue de l’UPROMABIO.

  • Les employés de l’unité de transformation sont formés aux normes sanitaires et de qualité.

  • L’union dispose d’un gestionnaire qui améliore la mise en œuvre des activités et assure leur bonne gestion.

Un programme mené par :

avec le soutien de :